La cantante Celine Dion ha fatto causa

[Social_share_button]

L’ancienne agence artistique de Céline Dion l’accuse de ne pas l’avoir payée des commissions sur un contrat d’un montant de 500 millions de dollars en 2017.

Accusée de non-paiement

La chanteuse québécoise aurait omis de donner les commissions de son ancienne agence artistique, ICM Partners et l’agent Rob Prinzsur un contrat daté de 2017, d’un montant à hauteur de 500 milioni (environ 441 millions d’euros). Tabellone a pu récupérer et publier la note interne de l’entreprise comprenant cette information.

D'après ParismatchICM Partners et Rob Prinz ont coupé sa collaboration de 30 ans avec la star en raison des commissions impayées. Une note totalement démentie par l’équipe managériale de la star.

Celine Dion contro l'attacco

Dans un communiqué publié sur Facebook vendredi, la star a riposté en qualifiant cette accusation de “informazioni false“. Elle s’est également dite triste et déçue par ces accuse. "Je sais que mon équipe leur a fait plusieurs offres équitables et généreuses et nous avons vraiment fait beaucoup d’efforts pour trouver un accord“, a-t-elle martelé.

Son équipe managériale a également fait valoir qu’ICM et Mr Prinz n’ont jamais démissionné, puisque Madame Dion a mis fin à leur contrat le 7 mai 2018. En outre, l’interprète de “Il mio cuore sopravviverà” n’avait pas refusé de payer les millions de dollars de commissions.

Des poursuites judiciaires lancées

L’agence artistique compte conduire l’affaire devant les Tribunaux s’il n’y a pas de règlement à l’amiable. Elle a indiqué dans le document interne ne pas avoir d’autre choix que d’engager des poursuites judiciaires pour récupérer les sommes impayées.

>> Lire aussi d’autres articles le Persone

Questo articolo è apparso per primo https://www.linfo.re/magazine/people/la-chanteuse-celine-dion-poursuivie-en-justice