Media: la radio Africa 1 parte alla conquista del continente: JeuneAfrique.com

[Social_share_button]

Le saxophoniste et chanteur camerounais Manu Dibango fait partie de l’aventure. © GPS/AFRICA N1

La radio relance depuis Paris une offensive africaine avec l’obtention de deux fréquences, en Côte d’Ivoire et au Congo. Et projette d’installer une rédaction à Abidjan.

La radio généraliste Africa n°1 ouvre une nouvelle page de son histoire : en mars, elle deviendra Africa Radio. À cette date, la station privée, qui cumule 122 000 auditeurs par jour en France, commencera à émettre à Abidjan, sur la fréquence FM 91.1. La capitale économique ivoirienne accueillera d’ici à deux ans le siège de la rédaction, aujourd’hui situé à Paris.

Refermer son passé tumultueux

La chaîne, ainsi rebaptisée, officialise sa reconquête du continent et referme définitivement le passé tumultueux associé à son nom. Créée en 1981 au Gabon, « Africa n°1 était le premier projet de radio panafricaine, insiste Francis Laloupo, directeur de l’information et des programmes d’Africa n°1 Paris. C’est ce projet qu’à présent nous voulons réactiver ». Car, à Libreville, la maison mère historique est un champ de ruines. En redressement judiciaire depuis six ans, la société de droit privé

Ora sei connesso al tuo account Jeune Afrique, ma non sei abbonato a Jeune Afrique Digital

Questo articolo è solo abbonati


Abbonati da 7,99 €per accedere a tutti gli oggetti in un numero illimitato

Sei già un abbonato?

Hai bisogno di aiuto

I tuoi abbonati benefici

  1. 1. Accesso illimitato a tutti gli articoli sul sito e all'applicazione Jeuneafrique.com (iOs e Android)
  2. 2. Ricevi un'anteprima, 24 ore prima della pubblicazione, di ogni numero e fuori serie Jeune Afrique sull'app Jeune Afrique The Magazine (iOS e Android)
  3. 3. Ricevi la newsletter di risparmio giornaliero per gli abbonati
  4. 4. Goditi 2 anni di archivi Young Africa in edizione digitale
  5. 5. Abbonamento senza impegno di durata con l'offerta mensile tacitamente rinnovabile*

*Servizio disponibile solo per le iscrizioni aperte.

Questo articolo è apparso per primo GIOVANE AFRICA