Camerun: "Chantal Biya non ha bisogno di fare politica. Quello che sta facendo si prende già abbastanza cura di lei

[Social_share_button]

Le Secrétaire exécutif de l’ONG Synergies africaines contredit l’opinion qui fait de la première dame camerounaise, une femme de pouvoir.

Dans la série de reportages et autres sujets destinés à laver l’image de la première dame camerounaise au sein des médias à capitaux publics et privés, figure un entretien avec Jean Stéphane Biatcha, le secrétaire exécutif de l’ONG « Synergies africaines » qu’elle a créée en 2002. Dans son entretien diffusé sur la CRTV-Télé le 20 février 2019, ce proche collaborateur de Chantal Biya rejette en bloc les informations contenues dans l’avant-dernière édition du journal Jeune Afrique. Lesquelles laissaient croire que l’épouse du président de la République du Cameroun a un rôle politique de plus en plus grandissant.

« Les textes, les lois du Cameroun n’ont pas changé. Le président du Cameroun n’a pas changé. Son Excellence Paul Biya c’est lui qui est le président du Cameroun. L’influence de Madame Biya est dans le domaine humanitaire. Influence nationale, influence internationale. Vous savez l’influence et la considération que lui valent ces initiatives humanitaires », soutient-t-il, ajoutant que sa patronne s’est déjà fait un nom grâce à ses actions dans l’humanitaire et la lutte contre le SIDA.

« Madame Biya ne joue pas. Elle est la femme de l’humanitaire. C’est ce qu’elle exprime avec le soutien constant et bienveillant de son époux. C’est un volet qui est très apprécié par les nombreuses populations camerounaises. On a des millions de Camerounais qui expriment leur reconnaissance à Madame Biya. De nombreux couples qui disent aujourd’hui grand merci à madame Biya parce qu’ils ont le bonheur de connaître la maternité dans leur couple, -ce qui n’était pas fait- à travers le CHRACERH, à travers la Fondation Chantal Biya qu’elle a créée en 1994 et qui est sa première initiative humanitaire. Bientôt, nous serons le 8 mars, vous verrez aussi comment la population féminine du Cameroun reconnaît en madame Biya leur star. Parce qu’elle a œuvré et elle continue d’œuvrer pour l’épanouissement de la femme camerounaise. Je crois qu’aujourd’hui madame Biya a été considérée par Peter Piot l’ancien directeur exécutif de l’ONUSIDA comme la star dans la lutte contre le SIDA. Aujourd’hui vous savez que le SIDA a été démystifié grâce à madame Biya. Ce qu’elle fait dans la lutte contre le SIDA, dans la prévention de la transmission du virus de la mère à l’enfant est énorme ! »

Pour lui, toutes ses activités ne lui laissent pas le temps de s’occuper d’autre chose. « Elle n’a pas besoin de faire de la politique. Ce qu’elle fait l’occupe déjà assez comme ça et occupe aussi en partie son époux, le président Paul Biya. N’oubliez pas que ce qu’elle fait a le soutien constant, quotidien du président Paul Biya. Ce qu’elle n’aurait jamais fait sans l’accompagnement du président Paul Biya ».

Questo articolo è apparso per primo https://actucameroun.com/2019/02/25/cameroun-chantal-biya-na-pas-besoin-de-faire-de-la-politique-ce-quelle-fait-loccupe-deja-assez-comme-ca/