L'azienda italiana ICM-CMC vince un mercato di quasi 162 miliardi di Fcfa su asfalto Ebolowa-Akom II-Kribi

[Social_share_button]


L'azienda italiana ICM-CMC vince un mercato di quasi 162 miliardi di Fcfa su asfalto Ebolowa-Akom II-Kribi

(Investir au Cameroun) – Après huit années d’hibernation, le projet routier Ebolowa-Akom II-Kribi (179,28 Km avec des voies de contournements), sort enfin des tiroirs. Le ministre directeur du cabinet civil (DCC) de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo (photo), a saisi le 18 février 2019, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, pour «signature du contrat relatif au projet de construction de la route Ebolowa-Akom II-Kribi'.

A cet effet, écrit le DCC, le Mintp est invité à procéder à la signature du contrat y afférent avec l’entreprise italienne ICM-CMC Spa. L’opérateur en question a déjà bouclé le dossier relatif à la mobilisation de tous les financements nécessaires au démarrage des travaux conformément à l’accord du président de la République, Paul Biya.

Le projet routier est évalué à 162,17 milliards FCFA. Mais il faut préciser que ce montant est susceptible d’être revu à la baisse car, des informations obtenues à bonne source, indiquent que le gouvernement camerounais à demander à ICM-CMC de supprimer des travaux connexes (réservation électrique à 2 voies, fourniture et pose de la fibre optique sur 179,28 km, construction d’une ligne électrique sur 30 km, mesure de protection environnementale et expropriation sur une bande de 30 mètres) d’un montant de 14,69 milliards FCFA hors taxes.

Les partenaires financiers (Standard Chartered Bank et l’agence de crédit export britannique-Ukef) ont proposé un taux effectif global de 3,96% par an, jugé onéreux en comparaison aux financements précédemment obtenus au Cameroun. Le ministère des Finances a demandé à ces partenaires de revoir à la baisse le taux effectif global (TEG) pondéré qui ne doit pas dépasser 2,76%.

La construction de la route Ebolowa-Akom II-Kribi par des partenaires italiens constitue à coup sûr, l’une des retombées de la visite d’Etat effectuée par Paul Biya du 20 au 22 mars 2017 en Italie. A cette occasion, des opérateurs italiens s’étaient intéressés, entre autres, à ce projet routier.

La route Ebolowa-Akom II-Kribi est un engagement ferme du chef de l’Etat auprès des populations de la Région du Sud du pays à l’occasion du Comice agropastoral d’Ebolowa. C’était le 17 janvier 2011. A cette occasion, M. Biya avait déclaré : « le développement du monde rural suppose le désenclavement des bassins de production agricole, la mise en œuvre des grands projets structurants. Aussi ai-je décidé la réalisation des routes bitumées suivantes : Ebolowa-Kribi par Akom II… ». Depuis ce temps, le projet est resté lettre morte.

SA

LEGGI DI PIÙ QUI