VIDEO. L'ex campagna elettorale accusa Trump di costringerla a baciarla

[Social_share_button]

Donald Trump.
- REX / Shutterstock / SIPA

Alva Johnson, une ancienne membre de l’équipe de campagne de Donald Trumpaccuse l’actuel président des
Stati Uniti de l’avoir embrassée sans son consentement en 2016, et a porté plainte contre lui, a révélé le
Il Washington Post ce lundi.

Selon la plaignante, les faits auraient eu lieu à la fin d’un meeting du candidat, le 24 août 2016 à Tampa, en Floride (Etats-Unis). Il aurait agrippé sa main et tenté de l’embrasser sur la bouche. Elle aurait alors tourné la tête, mais le candidat l’aurait tout de même embrassée sur le bord des lèvres. « Il est immédiatement parti, explique Alva Johnson. Je me suis immédiatement sentie violée. Je ne m’y attendais pas, je ne voulais pas ce baiser. Je vois toujours ses lèvres s’approcher de mon visage. Cela m’a rendue malade. »

Plus de dix femmes accusent Trump d’harcèlement ou d’agression sexuelle

Alva Johnson réclame des dommages et intérêts pour souffrance psychologique. Elle accuse également l’équipe de campagne de discrimination, estimant avoir été moins rémunérée à cause de sa couleur de peau.La Casa Bianca a nié en bloc l’ensemble des accusations.

Alva Johnson n’est pas la première femme à rapporter les abus du président américain. Ce dernier est déjà ouvertement accusé par plus de dix femmes d’harcèlement ou d’agressons sexuelles. Elle est cependant la première à rapporter des faits s’étant déroulés durant la campagne présidentielle américaine.

Questo articolo è apparso per primo https://www.20minutes.fr/monde/2460167-20190226-agression-sexuelle-ex-membre-campagne-donald-trump-accuse-avoir-embrasse-force