Swatch fa causa a Samsung per aver presumibilmente copiato i disegni del suo quadrante - BGR

[Social_share_button]

Samsung est de retour sur la sellette juridique et revient devant le tribunal pour répondre des accusations selon lesquelles il aurait copié les idées de l’un de ses concurrents.

Le rival qui a porté les accusations à l’encontre de Samsung cette fois-ci n’est cependant pas Apple. Cette fois-ci, c'est l'horloger suisse Swatch Group, qui comprend des marques comme Omega et Swatch, qui a déposé une plainte contre Samsung, arguant que celui-ci rend disponibles des cadrans de montre téléchargeables pour certaines de ses montres portant atteinte aux marques Swatch.

a été déposée devant le tribunal de district américain du district sud de New York et, selon una relazione da Reuters nomme spécifiquement les montres intelligentes Gear Sport, Gear S3 Classic et Frontier de Samsung. Swatch réclame plus de 100 millions de dollars de dommages-intérêts et un procès pour cette question, mais il faudra sans doute régler le problème avant d'arriver à ce montant, ce qui sera sûrement une somme non divulguée.

Un porte-parole de Swatch a publié cette déclaration à la presse à propos de la plainte. La question au centre de celle-ci «est une violation flagrante, volontaire et internationale de nos marques commerciales par Samsung. Les marques touchées valent des milliards. Notre demande d'indemnisation? Trois chiffres en millions. ”(Samsung a refusé jusqu'à présent de commenter.)

Quoi qu'il en soit, il est important de souligner qu'il ne semble pas encore clair si les cadrans téléchargeables des montres Samsung sont effectivement fabriqués par le fabricant. développeurs de sociétés ou de tiers. Si c’est le dernier cas, le problème n’est pas nouveau. Des sites comme SamMobile ont, par le passé, noté l’abondance de cadrans de montres tierces pouvant être téléchargés pour les montres Samsung qui «copient de manière flagrante» des conceptions de montres célèbres.

Samsung était déjà sur cette route avant, parmi cours. Le géant de la fabrication de téléphones intelligents basé en Corée du Sud s’est régulièrement disputé avec Apple au fil des ans pour faire savoir que Samsung aurait copié l’iPhone. Vous vous souviendrez qu'il s'agissait d'un problème lié aux brevets qui avait commencé en 2011, avait abouti à une décision d'un milliard de dollars à l'encontre de Samsung et avait abouti à un règlement privé l'année dernière qui avait réglé le problème.

Image Source: Fonction Samsung

Questo articolo è apparso per primo (in inglese) su BGR