Google Maps déploie plus largement son bouton d’alerte radar et d’accident

Google Maps emprunte une des fonctions les plus populaires de Waze (qui appartient à Google, donc il n’y a pas de mal) : un outil d’alerte pour signaler un accident, ou la présence d’un radar (ou d’un contrôle de police) a commencé à apparaitre chez plusieurs utilisateurs de l’application.

Comme Waze, dans Google Maps

Ces deux options s’affichent lorsque le conducteur touche une nouvelle icône, qui est encore loin d’être disponible largement. En fait, cette fonctionnalité a commencé à être testée grandeur nature dès novembre dernier. Le déploiement est visiblement très progressif, Google prenant le temps de faire les choses au mieux en prenant son temps.

Si on en parle de nouveau aujourd’hui, c’est qu’une nouvelle vague d’activation a démarré il y a quelques jours, davantage d’utilisateurs ont donc pu la tester. Le déploiement semble en fait assez large, preuve que la fonction se rapproche d’une sortie grand public.

Le principe de cette option d’alerte communautaire est de prévenir les autres automobilistes des dangers d’un accident pas loin de leur position. C’est ce qui a permis à Waze de bâtir sa réputation. Seuls les utilisateurs Android sont pour le moment concernés par cette nouveauté. Il faudra aussi voir comment Google compte la proposer en France, où il est interdit d’alerter sur la présence d’un radar (uniquement une « zone de danger »).

Questo articolo è apparso per primo https://www.journaldugeek.com/2019/03/17/google-maps-deploie-plus-largement-bouton-dalerte-radar-daccident/