Senegal: il silenzio sorprendente dell'opposizione di fronte alla revisione costituzionale - JeuneAfrique.com

Macky Sall après avoir voté à Fatick lors de la présidentielle, le 24 fevrier 2019. © Sylvain CHERKAOUI pour JA

Le projet de loi visant à réviser la Constitution en vue de supprimer le poste de Premier Ministre sera soumis au vote des députés le 4 mai prochain. Tandis que l’exécutif engage cette réforme à marche forcée, l’opposition reste étonnement muette.

Pendant toute la campagne présidentielle, l’opposition n’a eu de cesse de dénoncer ce qu’elle considère comme un « virage autoritaire » de Macky Sall. Mais depuis le 6 avril, et l’annonce du projet de révision constitutionnelle visant à supprimer le poste de Premier ministre, elle est inaudible.

Le projet, validé en Conseil des ministres le 17 avril, a été présenté ce jeudi à l’Assemblée nationale. Le gouvernement, qui poussait pour une adoption la plus rapide possible, a obtenu gain de cause : les députés ont choisi la voie de la procédure d’urgence. Mardi 30 avril, le texte sera présenté en Commission des lois, et le vote a été fixée au samedi 4 mai, lors d’une séance plénière.


>>> LEGGI - Sénégal : la révision constitutionnelle provoquerait un basculement de régime inédit


Une réforme en profondeur – qui vise à modifier ou abroger vingt-deux articles de la Constitution sénégalaise – que l’exécutif engage donc à marche forcée. Et ce, sans que les poids lourds de l’opposition ne fasse entendre leur voix.

Ora sei connesso al tuo account Jeune Afrique, ma non sei iscritto a Jeune Afrique Digital

Questo articolo è solo abbonati


Abbonati da 7,99 €per accedere a tutti gli oggetti in un numero illimitato

Sei già un abbonato?

Ho bisogno di aiuto

I tuoi abbonati benefici

  1. 1. Accesso illimitato a tutti gli articoli sul sito e sull'applicazione Jeuneafrique.com (iOs e Android)
  2. 2. Ottieni un'anteprima, 24 ore prima della loro pubblicazione, di ogni numero e numero speciale di Jeune Afrique sull'applicazione Jeune Afrique Le Magazine (iOS e Android)
  3. 3. Ricevi la newsletter di risparmio giornaliero per gli abbonati
  4. 4. Approfitta di 2 anni di archivi Jeune Afrique in edizione digitale
  5. 5. Abbonamento senza impegno di durata con l'offerta mensile tacitamente rinnovabile*

*Servizio disponibile solo per le iscrizioni aperte.

Questo articolo è apparso per primo GIOVANE AFRICA